×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
24 juil. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Uniqlo suspend son entrée sur le marché indien

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
24 juil. 2017

Tandis que les grandes enseignes internationales comme Zara, H&M et Gap cherchent à étendre leur emprise au marché indien, marqué par une croissance rapide, la marque japonaise Uniqlo reporte son arrivée en Inde. Un retard expliqué par des problèmes de localisation et d'implantation de ses magasins.


Uniqlo peine à trouver de bons emplacements pour ses magasins en Inde - Uniqlo.com


La presse locale indienne attendait l'introduction d'Uniqlo sur le marché indien cette année. La marque a en effet mis sur pied une filiale en propriété exclusive, comme son concurrent Hennes and Mauritz (H&M), pour installer ses magasins dans ce pays désigné comme le marché de détail le plus prometteur au monde, selon un rapport d'AT Kearney. La législation indienne autorise 100 % des investissements directs étrangers pour la vente au détail mono-enseigne.

Uniqlo était en pourparlers avec un groupe d'entreprises indiennes, dans le but d'unir leurs efforts. Les négociations ayant avorté, la marque japonaise a décidé de faire cavalier seul et de lancer ses magasins cette année. Problème : le géant de la fast fashion rencontre des difficultés à trouver des espaces de vente de bon standing dans le nord du pays, où il avait décidé d'installer ses premiers magasins - provocant un retard d'un an sur le calendrier initial, selon l'Economic Times qui cite plusieurs sources.

Il est difficile pour les grandes marques mondialisées de dénicher en Inde des espaces adaptés à la vente de leurs vêtements, et particulièrement dans les grandes métropoles. Leur gamme de prix, relativement chère pour ce marché, rend compliquée l'installation de magasins dans des villes où le niveau de vie est globalement assez bas, à cause du faible niveau des ventes.

L'enseigne nippone a annoncé que sa direction est actuellement en train d'analyser le marché indien, et décidera en temps voulu de son introduction en Inde. « Nous travaillons avec de nombreux prestataires pour nous aider à trouver des emplacements potentiels sur des marchés existants, mais aussi sur des nouveaux marchés. Nous n'avons pas encore fait de communiqué de presse à propos du calendrier de notre entrée sur le marché indien, a expliqué un porte-parole de l'entreprise à l'Economic Times. Nous devons d'abord observer les possibilités qui s'offrent à nous dans ces différents contextes, avant de prendre une décision ». 
 
Le potentiel est grand car le secteur de la mode en Inde est en pleine expansion - mais il est crucial de trouver la bonne formule, pour réussir à être rentable sur le marché indien, particulièrement sensible à la gamme de prix. De nombreuses marques comme Gap ou Zara ont d'abord rencontré de grandes difficultés, en raison de frais opérationnels importants, avant d'inverser la tendance en cassant leurs prix dans le pays.

Le secteur de la vente en Inde devrait doubler d'ici 2020 et s'établir autour de 1,1 ou 1,2 milliard de dollars (contre 630 millions de dollars en 2016), avec un taux de croissance annuelle composé de 12 %, selon un rapport co-signé par la FICCI (Federation of Indian Chambers of Commerce and Industry), et le cabinet de conseil PricewaterhouseCoopers.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com