×
5 471
Fashion Jobs
Publicités

Urban Outfitters: l’e-commerce tire la croissance

Publié le
today 20 nov. 2012
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

"Le meilleur troisième trimestre de l’histoire du groupe". C’est ainsi que les dirigeants d’Urban Outfitters présentent les résultats de l’activité de leurs enseignes Urban Outfitters, Anthropologie, Free People, Terrain et BHLDN sur la période de trois mois jusqu’à fin octobre.
Par rapport à la même période un an plus tôt, les ventes nettes du groupe ont bondi de 14% pour atteindre 693 millions de dollars US (542 millions d’euros). Urban Outfitters, qui compte 209 magasins dans le monde, totalise à elle seule 332 millions de dollars (+14%).

Urban Outfitters satisfait des résultats de son e-commerce masculin en Europe. Visuel Urban Outfitters.

Anthropologie, avec 267 millions (+9%) est en deuxième place, suivie par Free People et ses 87 millions (+24%). Les autres enseignes du groupe totalisent moins de 7 millions (+42%).
Cette embellie est notamment portée par les ouvertures de boutiques, le groupe ayant ouvert 39 magasins depuis le début de l’année et prévoyant de fermer ou relocaliser ses surfaces les moins adaptées à ses modèles, mais surtout par l’e-commerce.

En effet, son activité "direct to consumer" affiche une progression de 36% par rapport à la même période l’an passé. Le groupe s’est notamment développé en Europe. Sur cette région du monde, où il a pris l’option fructueuse de constituer son offre masculine avec des marques locales (Eleven Paris, Libertine Libertine, Fred Perry…), il vient de lancer en test des frais de port gratuits. En Europe, le groupe compte 9 boutiques sur le continent, 24 au Royaume-Uni et 2 en Irlande.

A périmètre comparable, en incluant l’e-commerce, les ventes du groupe progressent de 8%. En revanche, sur l’activité des boutiques seules, les ventes reculent de 1%. Son activité de vente en gros, qui représente 41 millions de dollars, est en hausse de 7%.
Le groupe se félicite aussi de l’amélioration de sa marge brute liée à une meilleure gestion des promotions. Son résultat opérationnel atteint 93,5 millions (+27%) et son résultat net enregistre une hausse de 18% à 60 millions de dollars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com