×
Publié le
19 nov. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Urban Outfitters pénalisé par son enseigne éponyme

Publié le
19 nov. 2014

Sur le troisième trimestre, clos le 31 octobre, de son exercice 2014/2015, le groupe américain Urban Outfitters (Anthropologie, Free People, Urban Outfitters…) enregistre des ventes en hausse de 649 millions d’euros (814 millions de dollars) en hausse de 5% par rapport à la même période l’an passé. A périmètre constant le chiffre d’affaires du groupe recule de 1%. Son résultat net chute de près de 33% pour atteindre les 37,6 millions d’euros.  


Magasin Urban Outfitters

Car, si ses marques Free People et Anthropologie voient respectivement leurs ventes bondir de 24,9% et 4,1% pour atteindre les 112 millions d’euros et 260 millions d’euros, celles d’Urban Outfitters reculent de 0,4% à 271 millions d’euros. A surface comparable, les ventes d’Urban Outfitters chutent même de 7%, alors que Free People et Anthropologie les voient respectivement en hausse de 15% et 2%.

« Je suis déçu par les performances d’Urban Outfitters, explique Richard A. Hayne, le Pdg du groupe Urban Outfitters. Il reste du travail pour améliorer les marges et l’expérience en magasin même s'il y a des signes positifs (…) ».   

Sur les neuf premiers mois de son exercice, les ventes du groupe Urban Outfitters s’établissent à 1,8 milliard d’euros,  en hausse de 6%. Sur la période, le groupe a ouvert 29 magasins, dont 12 nouveaux Free People, 10 Anthropologie et 6 ouvertures nettes de magasins Urban Outfitters.

Aujourd’hui, le groupe compte 236 magasins Urban Outfitters en Europe, aux Etats-Unis et au Canada, 199 magasins Anthropologie dans les mêmes régions et 102 magasins Free People aux Etats-Unis et au Canada.
 
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com