×
Publicités
Publié le
23 mai 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Valentine Gauthier prête à franchir un nouveau cap

Publié le
23 mai 2011

Valentine Gauthier et sa marque énponyme lancée en 2007 viennent de franchir une nouvelle étape: la rentabilité. La jeune créatrice organise sa structure petit à petit, avec notamment l'arrivée d'un responsable commercial l'été dernier. Elle est désormais distribuée par une trentaine de multimarques haut de gamme, en France (le 66 Champs-Elysées et Brand Bazar par exemple), au Japon et aux USA principalement, mais aussi sur son e-store et dans sa boutique propre, rue Charlot à Paris.

Valentine Gauthier
Valentine Gauthier automne-hiver 2011/2012. Photo: Jeaneen Lund.


La créatrice poursuit depuis plusieurs saisons l'objectif d'un vestiaire complet. Après avoir testé des maillots de bain en 2010, elle a ajouté de la lingerie et des bijoux à la collection automne-hiver 2011/2012. Et ce n'est pas fini, l'été suivant verra la gamme chaussures, jusqu'ici limitée à des bottes Gardianne, s'étendre à des sandales et chaussures à talons, "en bois" précise-t-elle. Sans compter les sacs qu'elle lance toujours pour l'été 2012 avec 4 modèles en route.

Dans toute cette offre, elle souhaite faire émerger davantage sa ligne "Valentine Gauthier Artisanal". Un quart des modèles prêt-à-porter en font partie, les plus "fouillés" d'entre eux. "Le but à terme, ce serait de mieux scinder la collection pour faire défiler cette partie", explique-t-elle. Une façon de se positionner en créatrice pour celle qui n'a pas apprécié d'être enfermée dans une case "mode écolo". "C'est un engagement personnel mais pas un axe de travail en soi, affirme Valentine Gauthier. Nous essayons juste de faire au mieux en matière de développement durable".

Maintenant que la société a bouclé son premier bilan positif, de nouveaux projets sont évoqués. Une deuxième boutique trotte dans la tête de cette Marseillaise, mais pour cela, il lui faut un soutien financier. Puisqu'elle en a désormais atteint les critères, elle croise les doigts pour qu'un organisme d'aide à la création vienne lui prêter main forte dans son développement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com