×
5 760
Fashion Jobs
PRINTEMPS
Responsable Acquisition et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Approvisionneur Matières Premières - PAP h & f Premium (H/F)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur d'Atelier Haute Couture Flou (H/F)
CDI · PARIS
KIABI
Responsable Innovation (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Account Manager Marketplace (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Directeur Artistique 360° - Identité Graphique de Marque (H/F)
CDI · HEM
MOA
Chef de Produit
CDI · ANTONY
Publicités
Publié le
14 mai 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Valentino ralentit sa course en 2017

Publié le
14 mai 2018

Valentino termine 2017 sur une hausse, tout en ralentissant sa cadence en 2017. Grâce à son positionnement très haut de gamme clairement identifiable, la maison de luxe romaine passée sous pavillon qatari continue de tirer son épingle du jeu, puisqu’elle a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 1,164 milliard d’euros, en hausse de 5 % (+7 % à taux de change comparable).


Valentino, automne-hiver 2018-19 - © PixelFormula


La moitié provient des ventes des accessoires, le reste de la ligne de prêt-à-porter principale Valentino, pour femme et pour homme, et de la ligne jeune Red Valentino, qui tourne autour de 10 % du chiffre d'affaires.

Lorsque Mayhoola, société d'investissement appartenant à la famille régnante du Qatar, qui a également mis la main sur Balmain, s’est emparée de l’entreprise italienne en 2012, cette dernière affichait un chiffre d’affaires de 370 millions d’euros. En 2016, ses ventes dépassaient pour la première fois le milliard d’euros avec une hausse de 12,4 % par rapport à 2015, année où la croissance avait été de 47 %.

Si le rythme est moins soutenu désormais, la griffe n’a pas exprimé pour autant tout son potentiel, estime son directeur général, Stefano Sassi. Néanmoins, la maison confirme dans un communiqué que le projet de cotation en Bourse, envisagé il y a quelques années dans un contexte de forte croissance, a été remisé. L’introduction sur les marchés n’est pas une priorité aujourd’hui pour l’entreprise.

La marge brute s’affiche par ailleurs à 744 millions d’euros en 2017 contre 707 millions un an plus tôt. La société a dégagé un résultat brut (Ebitda) de 190 millions d’euros, reculant de 7,7 % sur un an. Cette baisse s’explique par une augmentation des investissements en communication, rendus nécessaires par un besoin d’être encore plus visible dans un marché toujours plus compétitif. Valentino a aussi investi fortement dans la production, en renforçant en particulier toute la partie des accessoires, ainsi que l’équipe de style dédiée aux sacs et aux chaussures.

La marque, qui va dévoiler le 22 mai prochain à New York la collection croisière signée par son directeur artistique, Pierpaolo Piccioli, a ouvert cinq boutiques l’an dernier (alors qu'elle tablait sur 20 nouvelles adresses), ce qui porte à 180 le nombre total de ses magasins monomarques dans le monde. Le canal retail représente un peu plus de la moitié des ventes totales. Une dizaine d’ouvertures sont prévues pour 2018, surtout en Asie et en Europe.

Même si ce marché n’a pas brillé en 2017, les Etats-Unis restent, avec 20 % des ventes, le principal débouché de Valentino. L’Europe dans son ensemble représente 40 % de son chiffre d’affaires total, l’Asie 23 %, le Japon et la Corée 10 % et le Moyen-Orient 5 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com