×
Publicités
Publié le
1 sept. 2017
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Van de Velde voit son bénéfice net reculer au premier semestre

Publié le
1 sept. 2017

Quelques semaines après avoir annoncé une légère progression de son chiffre d'affaires au premier semestre, le groupe Van de Velde annonce un recul de son résultat. Une orientation prévue et logique, compte tenu de la faible croissance des ventes du spécialiste belge de la lingerie (Marie Jo, PrimaDonna, Andres Sarda, Rigby & Peller...) et surtout de la hausse de ses investissements.

Collection automne-hiver 2017 - Prima Donna


Avec un chiffre d'affaires de 116,9 millions d'euros, en hausse de 1,2 %, Van de Velde supporte donc le coût des dernières mesures visant à relancer la croissance dans les années à venir. Ainsi, le REBITDA est chiffré à 36,3 millions au premier semestre, reculant de 5,7 % sur une base comparable. Le bénéfice net est en ligne avec cette tendance, reculant de 5,4 %, à 20 millions d'euros.

Si le segment wholesale voit sa contribution reculer légèrement, quand le retail progresse doucement, ce sont donc les investissements nouveaux qui expliquent cette baisse du résultat. Le groupe cite notamment le coût du travail sur la plateforme informatique et e-commerce, un projet sur le positionnement des marques, sur la chaîne de valeur, mais aussi des investissements RH.

Pour 2017, et certainement 2018, le groupe belge s'attend à une faible croissance du chiffre d'affaires et de nouveau un résultat en recul, avant que la nouvelle politique porte ses fruits.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com