×
Publicités
Auteur :
Publié le
6 juil. 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vente-Privée revoit son organisation en Allemagne

Auteur :
Publié le
6 juil. 2016

Le marché allemand n’est pas aussi facile qu’espéré sans doute. Vente-Privée s’est séparé au printemps de Matthias Nentwich, directeur général pour l’Allemagne et l’Autriche depuis tout juste un an et demi. Jacques-Antoine Granjon, cofondateur et PDG de Vente-Privée, est désormais le gérant et patron de la filiale allemande.


Le géant français des ventes événementielles a confié l’opérationnel  à Cyril Charton et  Tereza Fadel, en tant que codirecteurs de la business unit. Le premier avait quitté Vente-Privée en 2013 pour eBay avant de revenir en 2015. La seconde a déjà travaillé plusieurs années chez Vente-Privée.

Vente-Privée franchit un pas en ouvrant un deuxième établissement et ce à Berlin, plus proche de certaines marques de mode et complémentaire de Düsseldorf où travaille une quarantaine de personnes. Vente-Privée a ainsi choisi de mettre les moyens en direct sur l’Allemagne. Une stratégie opposée à celle utilisée dans d'autres pays.

Le groupe a en effet choisi pour l’Espagne, le Benelux et la Suisse notamment d’accélérer son expansion via les acquisitions de concurrents, tels Privalia, Vente-exclusive…

En 2015, Vente-Privée affirme avoir réalise un volume d'affaires de 2,5 milliards d'euros, sans doute acquisitions incluses.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Distribution