×
Publicités
Publié le
25 avr. 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Versailles inaugure sa Cour des Senteurs

Publié le
25 avr. 2013

Versailles se lance un pari parfumé. Ce vendredi 26 avril, la ville des Yvelines ouvre au public sa Cour des Senteurs, un lieu qui à 100 mètres du Château réunit un musée, un jardin, ainsi que des boutiques autour d’une thématique, le parfum. Un projet initié par la mairie de Versailles pour inciter les 6 millions de personnes qui visitent chaque année le Château à découvrir également la ville, notamment son quartier historique de Saint-Louis. "Un quartier un peu coupé du Château de Versailles", concède François de Mazières, le député-maire de Versailles.


La thématique olfactive n’a cependant pas été choisie au hasard. Versailles accueille déjà l'Osmothèque (conservatoire mondial des parfums) et le siège de l'Institut supérieur international du parfum (Isipca) ; et son histoire est liée à celle du parfum. "Louis XV était appelé le 'roi le plus fleurant du monde', et la Cour de France, sous Louis XIV était baptisée par ses voisines européennes 'Cour Parfumée' ", rappelle François de Mazières. Pour incarner ce patrimoine parfumé, les maisons Guerlain, Diptyque, le gantier de Millau Maison Fabre et le traiteur Lenôtre ont installé leurs boutiques au sein de la Cour des Senteurs, Place des Senteurs.

"Il s’agit de PME d’exception qui travaillent beaucoup à l’exportation et représentent le luxe français", souligne le Maire de Versailles. Et avec près de 70% de visiteurs internationaux ce lieu singulier peut offrir une vitrine internationale aux marques. "Cette ouverture accompagne notre développement à l’international et nous permet de présenter l’ensemble de nos savoir-faire", explique Olivier Fabre le président de la Maison Fabre fondée en 1924 qui pour l’occasion renoue avec la tradition des gants parfumés et présente en exclusivité sa première ligne de maroquinerie. Au sein de cette Cour, la boutique Diptyque dévoile quant à elle ses créations pour la maison (bougies, parfums d’intérieurs…) et propose en exclusivité un coffret de mini-bougies inspirées des jardins de Versailles (jasmin, menthe verte et rose).

Quant au nouvel écrin de Guerlain conçu par l’architecte Patricia Grosdemange, il dévoile - notamment - une senteur exclusive autour du jasmin appelée La Cour des Senteurs Versailles. Mais pour Laurent Boillot le PDG de Guerlain la présence de la marque relève également du défi: "Il s’agit de création mais c’est également un pari commercial".

Le pari ? Que La Maison des Parfums imaginée par l’architecte et scénographe Philippe Pumain et Elisabeth de Feydeau historienne du parfum, Le jardin des senteurs conçu par le paysagiste Nicolas Gilsoul qui abrite 200 espèces végétales (la création du jardin a cependant pris du retard à cause de la météo), La Place des senteurs et ses boutiques parviennent à capter les visiteurs partis initialement à l’assaut du Château. Pour ce faire, la présence de Lenôtre pourrait donner un sérieux coup de pouce. Le célèbre traiteur appartient au groupe Sodexo, également propriétaire des Bateaux Parisiens et Yachts de Paris et des restaurants de la tour Eiffel, habitué donc à séduire et accueillir des groupes de touristes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com