×
6 156
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
24 oct. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

VF Corp s’appuie sur l’international au troisième trimestre

Publié le
24 oct. 2016

L’activité américaine a clairement tourné au ralenti cet été. Le géant américain VF Corp n’a pas dérogé à la règle. La maison-mère de Vans, The North Face, Timberland, Lee, Wrangler ou encore Nautica et Kipling a subi l’impact d’une fréquentation des boutiques au point mort, couplé à la fermeture de grands noms de la distribution d’articles de sport aux Etats-Unis.

The North Face a souffert aux Etats-Unis. Mais enregistre une hausse de plus de 20% de ses ventes européennes sur le trimestre - The North Face


Au final, le groupe affiche un chiffre d’affaires de 3,488 milliards de dollars sur son trimestre clos fin septembre, en recul de 1 % par rapport à la même période l’an dernier. Le groupe a pu s’appuyer sur la bonne dynamique de la plupart de ses marques à l’international, et en particulier en Europe. Le groupe a ainsi vu ses ventes progresser de 7 % après change (+6 % à taux de change constant) sur le Vieux Continent. Sur l’Asie-Pacifique, son chiffre d’affaires grimpe de 2 %, alors que sur la zone Amériques, hors Etats-Unis, ses ventes sont en hausse de 3 %. Du coup, la part de l’international passe de 38 % à 41 % sur le trimestre. Le groupe glisse aussi que ses ventes en direct au consommateur (boutiques et e-commerce) sont en progression de 6 %, passant la barre des 800 millions de dollars.

Par pôle, Outdoor et Action Sports restent en croissance, en hausse de 2 %, à près de 2,336 milliards, malgré le recul de The North Face (-1 %) et la stagnation de Timberland. Vans en revanche est en hausse de 7 %, portée par une progression de plus de 20 % en Asie-Pacifique et ce malgré un léger recul en Europe.

Le jeanswear éprouve plus de difficultés avec des ventes en repli de 6 %, à 701 millions de dollars. Le volet Imagewear se contracte de 3 %, à 282 millions. Le Sportswear souffre avec une chute de 13 % de ses ventes, à 141 millions de dollars, dont -15 % pour Nautica et -6 % pour Kipling. Le groupe a enfin finalisé la vente de son segment Contemporary Brands à Delta Galil durant le trimestre. Le groupe affiche des bénéfices avant impôts de près de 612 millions de dollars contre plus de 617 millions un an plus tôt.

Sur l’exercice, le groupe vise un chiffre d’affaires autour de 12,2 milliards de dollars, en hausse de 2 %, moins élevé que les +3 % ou +4 % envisagés initialement. Sa marge brute est supposée s’améliorer pour atteindre 48,6 %. En revanche, son ambition d’atteindre 14,5 % de marge opérationnelle a été revue pour tabler sur 14,3 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com