×
Publicités
Publié le
23 oct. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

VF Corp voit sa marge brute fortement progresser

Publié le
23 oct. 2012

Cette année, VF Corp a annoncé plusieurs objectifs imposants. Le groupe américain vise les deux milliards de dollars de ventes en Asie pour 2017. Il veut aussi atteindre 2,2 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour Vans à la fin 2016.

Timberland apporte son écho à la croissance des ventes de VF Corp. Visuel VF Corp

Sur le trimestre qui s’est terminé fin septembre, VF Corp assure tenir le rythme. Il affiche une croissance de 25% de ses ventes en Asie et de 25% des ventes de Vans au niveau mondial.
Dans l’ensemble, le groupe se porte bien. Il enregistre un chiffre d’affaires de plus de 3,1 milliards de dollars US, en croissance de 14% et profite de l’entrée dans le groupe de Timberland. En effet, rachetée le 13 septembre 2011, la marque avait apporté 164 millions de dollars sur le troisième trimestre 2011 contre 499 millions cette année. Mais même à dollar constant, la croissance organique du groupe est de 6%.

Et ce développement ne nuit pas à sa rentabilité. VF voit en effet sa marge brute atteindre un plus haut à 46,7%. Son résultat opérationnel est de 551 millions de dollars et son résultat net est de 393 millions.

Dans le détail, le groupe voit ses ventes à l’international peser pour 40% du total, contre 38% à la même période l’an passé. La croissance en Europe n’est bien sûr pas le principal moteur. Celle-ci se restreint à 3% avec une parenthèse enchantée pour Vans dont la croissance sur le Vieux Continent est de 47% à dollar constant. Le groupe précise que Kipling et Napapijri sont aussi sur une bonne dynamique. En revanche, The North Face recule de 5% et pour, la branche jeanswear (Lee, Wrangler…), les très mauvais résultats européens masquent les croissances du segment en Amérique et en Asie: -1% pour l’ensemble.

Au niveau global, la plupart des pôles du groupe sont toutefois dans le vert. Le segment Contemporary Brands (7 For All Mankind, Splendid, Ella Moss), qui réalise 719 millions de dollars de ventes, a considérablement amélioré sa profitabilité depuis la vente de John Varvatos en avril dernier.

Le segment Outdoor et Action Sports reste toutefois le plus important du groupe avec 1,85 milliard de dollars de ventes en progrès de 29%, notamment grâce à l’apport de Timberland. Celui-ci, en excluant Timberland, voit son résultat opérationnel progresser de 16%.
Le groupe semble valider sa stratégie de développement de boutiques. Son volet "direct to consumer" pèse pour 18% de son chiffre d’affaires contre 16% l’an dernier. Durant le trimestre, le groupe aurait ainsi vu ses ventes progresser de 28%.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com