×
6 235
Fashion Jobs
Publicités

VF en chasse en Europe ?

Publié le
today 17 févr. 2015
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lors de la conférence avec les analystes financiers sur les résultats annuels du groupe VF Corp, Omar Saad, analyste du groupe ISI, a interrogé les dirigeants du géant américain : « Le dollar fort, avec une telle croissance face à l'euro, peut-il rendre les potentielles acquisitions européennes plus attractives ? ». Ce à quoi Eric Wiseman, PDG de VF Corp, a explicitement répliqué : « Oui, c'est le cas ».

Eric Wiseman prêt à reprendre des marques européennes? - Photo VF Corp


Rien ne dit que VF est réellement en prospection européenne. Le groupe a toujours largement privilégié les acquisitions américaines. Mais ses dirigeants aiment à présenter la maison-mère de The North Face, Vans, Wrangler, et Nautica, comme une entreprise spécialiste des acquisitions. Son dernier coup retentissant remonte à la mi-2011 avec le rachat de Timberland pour 1,4 milliard d'euros.

Car les Américains souhaiteraient tirer profit de la montée en puissance du dollar par rapport à la majorité des autres devises. Jusque-là, elle les a plutôt pénalisés.

Sur son dernier exercice, VF Corp a vu l'évolution des taux de change notoirement grever sa croissance dans ses comptes de résultats finaux. En particulier sur l'Europe où l'euro est passé de 1,381 dollar le 31 décembre 2013 à 1,216 dollar un an plus tard. Ce 17 février, la monnaie européenne est même à 1,136 dollar. Et comme VF Corp possède des sièges européens en Suisse, le recul du franc suisse sur 2014 l'a aussi pénalisé. Il est vrai qu'il a remonté depuis !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com