×
Publicités
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
10 mars 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Victoria's Secret inaugure deux premiers flagships en Chine

Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
10 mars 2017

La griffe de lingerie américaine Victoria's Secret ouvre ses premiers flagships en Chine continentale. Le premier a été inauguré jeudi 9 mars, sur quatre étages et 2 400 mètres carrés à Shanghai. Le second devait par ailleurs être inauguré le 10 mars à Chengdu.

Le nouveau magasin de Victoria's Secret à Shanghai - Victoria's Secret


Le premier magasin a ouvert au public dans le quartier de Huangpu, sur Huaihai Road, une rue autrefois qualifiée de « Ve avenue » de Shanghai. L'arrivée de marques comme Victoria's Secret laisse espérer un retour de cette rue à sa gloire d'antan. « Le magasin Victoria's Secret, aux côtés d'autres projets commerciaux qui seront lancés cette année, revitalisera l'environnement commercial de Huaihai Road », a ainsi déclaré aux médias Chen Yong, le directeur de la Commission du commerce du quartier de Huangpu.

Détenue par le groupe L Brands, Victoria's Secret accélère donc son expansion commerciale en Asie, comme annoncé il y a huit mois par la marque. Pour démarrer ce développement nouveau, elle avait commencé par racheter les boutiques ouvertes par un franchisé sur le territoire chinois : 26 boutiques au concept « Beauty & Accessories », avec un assortiment principalement tourné vers les produits connexes et moins vers la lingerie.

Ce sont donc cette fois des formats « flagship » dotés de l'ensemble des collections de la marque qui ouvrent pour la première fois. La seconde adresse inaugurée le 10 mars à Chengdu propose une surface un peu plus petite que celle de Shanghai, mais approchant tout de même le millier de mètres carrés. Enfin, un autre magasin devrait être inauguré à Pékin d'ici à la fin de l'année.

« Il s'agit pour nous d'un énorme marché », a précisé Martin Walters, le président international de L Brands. Le groupe prévoit que ses magasins chinois généreront quelque 150 millions de dollars de ventes annuelles. A long terme, les ventes en Chine pourraient égaliser, voire dépasser, les ventes réalisées aux Etats-Unis.

Selon Euromonitor International, le marché de détail chinois pour les sous-vêtements féminins a connu une croissance annuelle moyenne de 9,7 % entre 2011 et 206, pour atteindre 139 milliards de yuans (18,9 milliards d'euros) en 2016.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com