×
5 786
Fashion Jobs
Publicités

Victorinox s'offre Christopher Raeburn pour étoffer sa mode

Publié le
today 7 janv. 2013
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La division mode outdoor de la marque suisse Victorinox, basée à New York, vient de promouvoir le designer anglais Christopher Raeburn au poste de directeur artistique pour l'ensemble de ses collections, femme et homme. Lauréat du British Fashion Award 2011, Christopher Raeburn n'est pas vraiment une nouvelle recrue au studio Victorinox, pour qui il a signé plusieurs capsules inventives en 2011: Remade in Switzerland et Protect, toujours en vente dans le réseau de détaillants outdoor de la griffe.

Christopher Raeburn dans son studio d'East London. Photo Victorinox

Le diplômé du Royal College of Fashion et l'inventeur du couteau suisse (vieux de plus de 120 ans) ont en commun une même obsession pour la (sur)vie dans la nature et l'armée. Quand il fonde sa marque à Londres en 2008, âgé de seulement 26 ans, Christopher Raeburn utilise de vieux stocks de matières issues de parachutes et d'uniformes non utilisés par l'armée anglaise. Depuis, il épice sa mode femme et homme de détails utilitaires et techniques en comblant un client mode habituellement étranger au segment outdoor. Sous son propre label, il conserve aujourd'hui une ligne spéciale baptisée Remade in England, sur ce principe de recyclage de matières utilitaires. Pour l'automne-hiver 2011, Victorinox - dont le nom complet inclut le sous-titre Swiss Army - fait appel à lui pour reproduire un concept similaire. Baptisée Remade in Switzerland, la collection fut lancée à New York où se situe le studio mode de la griffe suisse. Trois autres collaborations ont été diffusées par la suite sous le label Protect, avec notamment des sacs convertibles en parkas.

Entre 2010 et 2011, les ventes de la division mode de Victorinox ont augmenté de 22% selon la griffe, qui ne divulgue pas ses chiffres et revendique un réseau de 650 points de vente internationaux, dont les principaux grands magasins américains. "Nous voyons un énorme potentiel dans la mode femme", ajoute un porte-parole de la société contacté par nos soins, qui estime à 10% l'offre féminine de la marque.

"Je suis très fier du travail que j'ai accompli pour Victorinox avec les collections Remade in Switzerland et Protect, a déclaré le nouveau directeur artistique en poste depuis début janvier. Il me tarde d'accompagner Victorinox en apportant mon expérience et mon esthétique aux collections principales". Si la mode compte encore pour moins de 10% de l'activité totale de la marque et habille essentiellement l'homme, l'arrivée du créateur pourrait faire évoluer la donne. Qui plus est, Victorinox comme Christopher Raeburn pourraient tirer profit de la tendance outdoor, qui ne semble dépérir ni dans la rue, ni en vitrines.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com

Voir aussi