×
6 316
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
21 août 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vilebrequin racheté par le groupe américain G-III Apparel

Publié le
21 août 2012

Vilebrequin change de main, pour changer de dimension ? La marque de beachwear masculin haut de gamme, créée à Saint-Tropez et basée à Genève, vient d'être acquise par le groupe américain G-III Apparel. Le licencié de Calvin Klein, Tommy Hilfiger ou encore Levi's a racheté Vilebrequin au Néerlandais Fashion Fund One pour 85,5 millions d'euros, soit presque le double du chiffre d'affaires 2011 de la marque, qui s'est élevé à 45 millions d'euros.


Visuel: Vilebrequin.

Le nouveau propriétaire souhaite positionner la marque comme une griffe masculine globale sur le segment luxe. Dans cette optique, il fait appel à deux anciens d'Hermès. Roland Herlory d'abord, nommé CEO de Vilebrequin après 23 ans dans la maison française, où il était dernièrement en charge du développement en Amérique Latine et aux Caraïbes. Succédant chez Vilebrequin à Ashish Sensarma, Roland Herlory prendra officiellement ses fonctions le 1er septembre prochain.

Autre Français professionnel du luxe appelé par le groupe G-III Apparel: Christian Blanckaert. Déjà président de Petit Bateau et membre du conseil de Moncler, l'ancien dirigeant d'Hermès présidera donc le tout nouveau conseil stratégique de Vilebrequin. Il sera assisté par Adu Advaney, cofondateur du fonds précédemment propriétaire, conformément à l'une des clauses de la transaction.

Tout en conservant les origines tropéziennes de la marque fondée en 1971 et en restant fidèle à la designer en place depuis 15 ans, Zaza de Brito, le groupe G-III Apparel entend donner une nouvelle envergure à la marque. Morris Goldfarb, son CEO, s'est fixé pour objectif de "faire de Vilebrequin une griffe de luxe globale et diversifiée", au-delà de ses racines dans le maillot masculin. La marque a déjà commencé à étendre ses activités, habillant également le garçon et développant prêt-à-porter casual et accessoires masculins, deux derniers segments qui devraient encore être renforcés.

Déjà distribué dans 185 points de vente à l'enseigne (boutiques en propre, franchises et concessions confondues) à travers 50 pays, Vilebrequin devrait également voir son parc croître selon les volontés d'un groupe à la force de frappe considérable. Ainsi, G-III Apparel a terminé son dernier exercice le 31 janvier dernier sur un chiffre d'affaires supérieur aux prévisions (+15%) de 986 millions d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com