×
Publicités
Publié le
19 févr. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Violeta a ouvert sa première boutique française à Aéroville

Publié le
19 févr. 2014

Parce que la France fait partie des marchés prioritaires pour le lancement de sa nouvelle marque, Mango y a ouvert la première boutique à l'enseigne Violeta en dehors d'Espagne. Démarrant avec la saison printemps-été 2014, cette nouvelle marque pour les rondes (taillant du 40 au 52) commence à tisser son réseau de points de vente depuis la mi-janvier. Et c'est donc dans le centre commercial francilien d'Aéroville que la première boutique monomarque française a ouvert ce 14 février.

La façade de Violeta à Aéroville.


L'ouverture était attendue car, depuis l'ouverture de ce nouveau centre commercial à l'automne dernier, la cellule était réservée. Mango avait en effet choisi d'installer dans ce centre ses quatre concepts retail, à savoir Mango, Mango Touch pour l'accessoire, H.E. pour l'homme, et donc Violeta. La ligne, qui entend proposer une mode mieux coupée pour les femmes à partir du 40, y dispose de plus de 340 mètres carrés pour exposer sa première collection. Le concept boutique dévoilé à Aéroville se veut chaleureux, dans un camaïeu doux allant du blanc au bois clair.

Zoom sur l'intérieur de la première boutique Violeta française. Photos Aéroville.


En l'espace d'un mois, le groupe catalan a ouvert une vingtaine de points de vente pour Violeta, dont quelques boutiques à l'enseigne, mais une majorité de corners dans ses plus grands magasins Mango, ainsi que dans des grands magasins comme Coin en Italie.

Testée en points de vente physiques dans sept pays d'Europe, et plus largement via le e-commerce international, la nouvelle marque vise 50 millions d'euros de chiffre d'affaires dès cette année, avec un investissement de 20 millions d'euros pour ouvrir de 50 à 100 points de vente. Plusieurs nouvelles boutiques monomarques sont d'ailleurs annoncées, comme une seconde à Barcelone et une première à Madrid dans les semaines à venir.

Violeta entend marquer les esprits des consommatrices en ne communiquant pas sur une mode "grande taille", mais en revendiquant de déplacer le curseur de la taille référence. Là où les enseignes fast fashion comme Mango construisent leurs collections en taille 36, Violeta s'appuie sur le 44 pour nouvelle norme. Avec pour objectif de proposer une collection réellement confortable et bien pensée. Reste à savoir si le message sera rapidement entendu par les clientes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com