×
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 avr. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vivarte : l'accord de renégociation de la dette sera homologué avant juin

Par
AFP
Publié le
26 avr. 2017

L'accord de renégociation de la dette du groupe en difficulté Vivarte (La Halle, André, Naf Naf...), visant à la réduire des deux tiers, sera homologué avant le 6 juin, a indiqué mercredi la direction aux représentants des salariés, a-t-on appris de sources syndicales.


AFP


Cet accord qui devrait permettre de ramener la dette de 1,3 milliard à 572 millions d'euros avait été annoncé mi-mars dans la presse par le PDG du groupe Patrick Puy, mais aucune communication n'avait été faite aux représentants des salariés, au grand dam de l'intersyndicale CFE-CGC, CFTC, CGT, FO et SUD.

Le projet a été expliqué mercredi à l'occasion d'un comité de groupe extraordinaire, réuni à la demande des syndicats.

Comme l'avait indiqué Patrick Puy, 846 millions de la dette seront convertis en capital. Quant à la dette résiduelle, un premier remboursement de 300 millions d'euros est prévu en 2019 et le reste, soit quasi 500 millions d'euros compte tenu des frais et des intérêts - à un taux « de plus de 11 %, prohibitif », en 2021, selon Gérald Gautier (FO).

« On sera donc dans la même situation dans deux ans », a-t-il résumé, estimant que le groupe ne serait pas en mesure d'honorer l'échéance de 2019 au vu de ses résultats. Ce n'est « pas tenable », a renchéri Karim Cheboub (CGT).

La direction a dit prévoir un résultat de 70 millions d'euros pour l'exercice en cours, clos fin août, et de 110 millions d'euros pour le prochain. Une hypothèse « pas très réaliste », selon Gérald Gautier, dans la mesure où le périmètre du groupe va se réduire avec les cessions d'enseignes programmées.

A la cession de Pataugas, Kookaï et Chevignon, annoncée l'été dernier, s'est ajoutée en janvier celle de deux enseignes emblématiques, André et Naf Naf. Celle-ci a été annoncée en même temps que deux nouveaux plans sociaux qui devraient aboutir selon les syndicats à la suppression de près de 900 postes.

La vente de Pataugas aux dirigeants de Colis Privé et Cibléo devrait être finalisée avant fin mai, selon les informations données en comité de groupe. Quant à celle de Kookaï, ce serait entre mai et juin.

Vivarte est entré en négociation exclusive avec la société australienne de fabrication et de distribution de lingerie Magi Enterprises, qui exploite la marque Kookaï en Australie, a précisé Karim Cheboub. Le comité d'entreprise de Kookaï a donné mardi un avis favorable à ce projet, selon Gérald Gautier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.