×
6 664
Fashion Jobs
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Projet si H/F
CDI · CACHAN
KSI RETAIL
Responsable Adv - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
KSI RETAIL
Directeur-Rice Wholesale - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Administrateur Systèmes Linux H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Technicien Support Applicatif - H/F
CDI · SAINT-DENIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Android H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Dba Sql Server H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Ios H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Directeur de Clientèle - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Merchandising Amont H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Projet Pôle Concept Scénographie H/F
CDI · PARIS
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · LILLE
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · STRASBOURG
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · PARIS
HADDAD BRANDS EUROPE
Assistant Directeur Retail & Grands Magasins Europe
CDI · SAINT-DENIS
KARA
Juriste Associate Manager en Droit Social Anglais Courant H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Contrôleur de Gestion Marketing H/F
CDI · PARIS
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Responsable Trade Marketing F/H
CDI · LES HERBIERS
ABSOLUT CASHMERE
Directeur Artistique/Styliste (H/F)
CDI · PARIS
SUD EXPRESS
Responsable Régional·e
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Responsable E-Commerce H/F - CDI - Paris
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
29 oct. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vivarte: les nouveaux actionnaires au pouvoir

Publié le
29 oct. 2014

Vivarte a signé ce mercredi sa restructuration financière, passant sous le contrôle de ses fonds créanciers. Ils auraient engagé dans la foulée le départ de Marc Lelandais de la présidence lors d'un conseil comme le soulignait hier soir FashionMag Premium.


Le groupe, qui détient Naf Naf, Kookaï, André, Minelli, Chevignon ou encore La Halle et qui comptait parmi les plus gros LBO européens, avait bouclé fin juillet un accord de restructuration se soldant par un effacement de dette de 2,0 milliards d'euros et par une conversion de dette en capital.

Vivarte bénéficie aussi d'un nouveau financement de 500 millions d'euros de la part de ses nouveaux actionnaires.

Avec la signature du "closing", plus d'une centaine de fonds deviennent propriétaires du groupe, Oaktree, Alcentra, GoldenTree et Babson comptant parmi ses principaux actionnaires.

"Désormais largement désendetté, avec une structure de bilan assainie et une réduction du nombre de ses créanciers, passé de 160 à 113, le groupe retrouve les moyens financiers de son développement et de sa transformation stratégique", déclare Vivarte dans un communiqué.

A noter d'ailleurs que le texte annonçant au personnel la signature du closing est signé "La direction" et non plus Marc Lelandais comme habituellement.

"Marc Lelandais va partir avec la signature du 'closing'", souligne d'ailleurs  Reuters de sources proches du dossier.

Il devrait être remplacé par le directeur général délégué Richard Simonin, nommé fin septembre avec le soutien des fonds, a indiqué une des deux sources.

Interrogés, Vivarte comme ses actionnaires de référence se sont refusés à tout commentaire sur ce départ.

Le PDG de Vivarte, arrivé en 2012 à la tête de Vivarte après avoir dirigé Lancel,  a engagé une stratégie de relance qui n'a pas enrayé la forte dégradation des résultats du groupe.

Les ventes ont poursuivi leur baisse, tandis que les résultats ont fondu, principalement plombés par La Halle, ancienne pépite du groupe que Marc Lelandais a voulu relancer, aux prix d'investissements coûteux, en en faisant un grand magasin des deuxièmes lignes des marques du groupe.

L'Ebitda (excédent brut d'exploitation), qui était de 480 millions d'euros à la fin août 2011, est tombé à 327 millions deux ans plus tard, avec un recul de 71 millions pour La Halle. Le taux de rentabilité de l'enseigne est quant à lui passé de 12% en 2011 à seulement 2,6% en 2013.

A la fin de l'exercice écoulé, clos le 31 août 2014, l'Ebitda avoisinerait seulement 175 millions d'euros.

Les syndicats affichent quant à eux leur inquiétude pour l'avenir du groupe qui emploie près de 20.000 personnes en France et dont ils craignent un démantèlement progressif.

"Nous ne nous faisons aucune illusion sur les intentions des repreneurs qui sont des financiers et non des industriels", a déclaré à Reuters Jean-Louis Alfred, délégué syndical central CFDT.

Il dit anticiper une restructuration massive de La Halle, avec de nombreuses fermetures à la clé, ainsi qu'une possible vente de certaines enseignes bénéficiaires comme Caroll ou Minelli.

La dette de Vivarte avait été contractée par le fonds Charterhouse pour le rachat de l'entreprise en 2007, avant l'éclatement de la crise financière.

Face à la dégradation de la conjoncture et la concurrence accrue des géants de la mode à bas prix comme Kiabi (famille Mulliez) ou des acteurs internet, la parade n'a pas été trouvée.

Jean-Paul Leroy (avec Reuters)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com