×
Publié le
21 mars 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vivarte: Olivier Cabarrot (Chevignon), et François Feijoo (André) ont quitté la société

Publié le
21 mars 2013

Depuis l'arrivée de Marc Lelandais à la tête de Vivarte, il est de notoriété publique que les patrons de filiales du groupe sont sous pression. D'autant plus que l'ancien dirigeant de Lancel renforce de plus en plus les services centraux au détriment de l'autonomie laissée par Georges Plassat et Antoine Metzger aux dirigeants de marques et enseignes. Déjà Jacques Lévy, président de Kookaï, avait quitté Vivarte il y a quelques mois. Ils sont deux cette fois à être partis quasiment le même jour: Olivier Cabarrot, président de Chevignon, et François Feijoo, président d'André. Olivier Cabarrot devait même présider une manifestation à la boutique Chevignon de la rue Etienne Marcel ce jeudi soir. Il n’y sera donc pas.

Un shop in shop Chevignon Heritage aux Galeries Lafayette

Olivier Cabarrot était d’abord entré au sein de Vivarte comme directeur général de Liberto. C’est dans un deuxième temps que cet ancien international de rugby a pris la tête de Chevignon avec comme mission de relancer la marque. Et beaucoup a été fait.

Olivier Cabarrot a ainsi remis au centre de l’offre Chevignon les produits Héritage et notamment la fameuse doudoune qui a fait une nouvelle fois l’hiver dernier le bonheur des vitrines des magasins à l’enseigne. Toujours côté produits, il confia au directeur artistique Milan Vukmirovic, qui fut acheteur chez Colette, travailla avec Tom Ford et dirigea le style de Trussardi, une collection capsule censée assurer une montée en gamme de l’offre.

Il signa un important accord pour le développement de la marque en Chine, avec le groupe anglo-chinois propriété de Cathay Pacific Swire. Enfin, toujours dans cette volonté de placer les signes de mode au cœur du développement de Chevignon, Olivier Cabarrot a ouvert une boutique à l’enseigne rue Vieille du Temple, dans le Marais. La marque a aussi engagé un renforcement de ses positions sur le web marchand en signant avec le prestataire Proximis pour développer le clik and collect.

Une capsule Karine Arabian pour André

De son côté, François Feijoo a assuré au fil du temps le développement de l'enseigne de chaussures de centre-ville et de centres commerciaux en lui donnant une véritable identité de marque. Notamment en développant des signatures de collections capsule très ancrées dans la mode. Encore très récemment, André communiquait sur le lancement d'un grand site marchand et une nouvelle identité visuelle. François Feijoo s'était vu confier parallèlement la responsabilité de la filiale espagnole de magasins de chaussures de Vivarte, Fosco, en avril 2012.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com