×
Publicités
Publié le
29 sept. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vivarte : Richard Simonin nommé directeur général délégué

Publié le
29 sept. 2014

Figure bien connue historiquement dans l’Hexagone du retail et du luxe, expatrié en Italie depuis moins de trois ans, Richard Simonin entre… chez Vivarte.

Richard Simonin


Celui-ci vient d’être nommé directeur général délégué du groupe de distribution. Selon le communiqué, Marc Lelandais a ainsi choisi de renforcer son équipe de direction rapprochée, qui comprend notamment Pierre Trotot comme directeur général délégué en charge de la finance et Thierry Jaugeas, ex-Camaïeu, entré récemment et directeur du pôle mode du groupe (y compris La Halle).
 
Richard Simonin a commencé sa carrière chez Pimkie. De 1984 à 1992, il fut directeur général adjoint de Kenzo, puis de 1992 à 1996, chairman et CEO chez Givenchy. De 1993 à 1997, il revient chez Kenzo comme CEO. Ensuite, il change de secteur pour devenir CEO de La Redoute, jusqu’en 1999.

Après cette période dans la distribution, il revient dans le luxe en intégrant Escada jusqu’en 2003. Puis il est nommé CEO de Harrods jusqu’en 2005.
 
Ensuite, il revient en France comme dirigeant du groupe Etam, d’avril 2005 à janvier 2010. Après un an et quelques mois comme partner chez Tamerlan Investment Partners, il entre à la direction du leader de la distribution de parfumeries sélectives en Italie Limoni.
 
A l’époque, Richard Simonin avait été appelé par le fonds actionnaire, Bridgepoint, pour restructurer la dette, très lourde, qui pesait sur le distributeur. "L’artisan de ce plan de sauvetage est le patron de Limoni, le Français Richard Simonin, appelé à la rescousse en juillet 2011 par Bridgepoint pour sa crédibilité et sa grande connaissance de l’univers des marques et de la distribution, puisqu’il a travaillé aussi bien pour LVMH (ex-PDG de Kenzo et Givenchy) que pour le groupe Etam dont il a été le CEO de 2005 à 2009, ou encore pour Escada", était-il écrit dans FashionMag.com (23 août 2012).
 
Selon certains observateurs, son entrée chez Vivarte serait le fait du fonds actionnaire Oaktree qui préparerait ainsi la succession de Marc Lelandais. La rumeur dit celui-ci partant après la signature définitive des accords sur la restructuration de la dette le 15 octobre prochain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com