×
5 472
Fashion Jobs
Publicités

Vivarte veut doubler ses ventes à l'étranger d'ici 2020

Par
AFP
Publié le
today 30 nov. 2012
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PARIS, 30 nov 2012 (AFP) - Le groupe de distribution Vivarte (André, Naf-Naf, Minelli, Chevignon...) entend doubler à environ 40% la part de ses ventes réalisées hors de France d'ici 2020, a indiqué Marc Lelandais, le nouveau PDG du groupe, dans un entretien au quotidien économique Le Figaro.

"A côté de la création de valeur et de la volonté de remettre le client au centre de nos préoccupations, l'international est un virage pour Vivarte, qui réalise 20% de ses ventes en dehors de la France", a déclaré Marc Lelandais, qui a pris les rênes du groupe en juillet."D'ici à 2020, cette part devrait atteindre environ 40%", a-t-il indiqué.

Marc Lelandais. Photo DR

"Il s'agit de déployer une stratégie de croissance ciblée. Au-delà de l'Europe, certains pays sont prometteurs, comme le Mexique, le Vietnam...", a-t-il poursuivi. "La question est: le groupe aujourd'hui est-il adapté, en terme de taille, pour faire face à une concurrence de plus en plus vive? Non", a relevé Marc Lelandais. "Il n'y a pas de foyers de pertes chez nous", a-t-il assuré.

Selon lui, "multiplier les enseignes ne constitue pas une réponse alors que nous avons comme concurrentes des chaînes mondiales chaque jour plus puissantes, dans un contexte concurrentiel exacerbé par la crise".

Marc Lelandais a estimé qu'André et La Halle "sont arrivés en France à une taille critique. Mais être leader sur son marché domestique ne suffit plus". Le journal a expliqué que certaines marques du groupe pourraient ainsi être intégrées à de plus grandes mais "pour l'heure, Marc LeLandais ne supprime que Coctel en Espagne et Beryl, une enseigne multimarque française" (Ndlr. une disparition annoncée dans FashionMag Premium en début de semaine).

Les "100 magasins (de Beryl) passeront sous enseignes André, Minelli et San Marina", a expliqué Marc Lelandais, qui ne compte céder ni Défi Mode "qui performe bien", ni Pataugas.

Le groupe devrait également ouvrir moins de magasins en France en 2013 (45 au lieu de 117), tandis qu'une trentaine vont ouvrir à l'étranger en plus de magasins Chevignon en Chine.

"En France, l'heure est à la rénovation qui mobilisera l'essentiel des investissements, en hausse de 30% en 2013", a précisé le journal.

Le groupe réunit 22 enseignes de textile et de chaussures dont André, Caroll, Chevignon, Kookaï, la Halle, Minelli, Naf-Naf et San Marina. Il a réalisé pour l'exercice 2011, terminé fin août, 3,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires et un bénéfice opérationnel "de plus de 450 millions d'euros".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.