×
Publicités
Publié le
13 avr. 2008
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vuarnet s'accorde à IMG pour s'imposer dans le monde

Publié le
13 avr. 2008

Les lunettes Vuarnet ? On les porte fièrement depuis des générations. Depuis 1961 plus exactement. Date à laquelle le champion Jean Vuarnet créa sa propre marque, un an après avoir remporté la médaille d’or des jeux Olympiques d’hiver de Squaw-Valley (USA). Les lunettes ont rapidement dû partager la vedette avec des produits textiles, des montres, des chaussures. Aujourd’hui, Vuarnet veut donner une nouvelle impulsion aux licences existantes qui représentent à ce jour 40 % des résultats…. et en créer d’autres. A l’horizon, se profile une série de diversifications à donner le vertige : outre la bagagerie, l’enfant, la maroquinerie, les soins, Vuarnet lorgne entre autres sur les secteurs du bijou pour homme, du homewear et même des produits électroniques.


Vuarnet ligne sportswear collection 2008

Et pour cela, la griffe vient de signer un contrat de cinq ans avec Img Licencing, « un géant à l’influence internationale », explique-t-on chez Vuarnet. Epaulée par ce nouveau partenaire, elle se sent plus forte que jamais : « Notre potentiel est énorme, nous voulons changer de vitesse, il y a beaucoup de choses à faire », déclare avec enthousiasme un représentant de la société. Cet accord va également permettre de créer des passerelles entre les partenaires actuels et à venir. « Nous pensons qu’IMG et son réseau de connaissance dans différentes branches quelque soit la zone géographique donneront un nouveau souffle et une visibilité internationale à la marque ».

Le parc de distribution apparaît lui aussi source d’inspiration et d’évolution. Si cette année, 75 % du chiffre d’affaires est réalisé en France, 25 % à l’export et si les marchés clés sont aujourd’hui – dans l’ordre – la France, l’Italie, le Brésil et les Etats-Unis, ces données promettent de changer d’ici peu. Les Etats-Unis, l’Angleterre, la Russie et l’Allemagne vont en effet voir leur réseau commercial se consolider. Tandis que le « développement de nouveaux territoires (touche) l’Asie du Sud-est et le Moyen-Orient sur certains produits de diversification ainsi que pour les lunettes », affirme Alain Vuarnet, à la tête de la maison.

Mais que les chauvins se consolent, l’homme d’affaires n’oublie pas de préciser que « la France reste (le) marché référence et pilote, notamment lorsque nous développons les gammes et les nouveaux concepts de la marque. L’image est aussi une préoccupation forte chez Vuarnet et la France en est l’un des vecteurs majeurs. »

Le positionnement tend à se pencher vers la jeunesse qui manque encore de reconnaissance envers le groupe. Mais gare à ne pas prendre de mauvais chemins pour autant. « S’adresser à la nouvelle génération, c’est prendre conscience qu’il ne faut pas laisser vieillir une marque avec sa clientèle originelle ! S’adapter, observer avec modestie est une valeur importante pour qu’une marque soit à la fois tendance et capable de traverser les effets de mode, pérennisant ainsi, au fil du temps, son existence. L’arrogance chez l’individu comme chez la marque est son pire ennemi », précise Alain Vuarnet.

Avec un chiffre d’affaires mondial consolidé en distribution d’environ 50 millions d’euros cette année, Vuarnet « souhaite doubler le CA sous les cinq ans, mais à moyen terme, […] peut avoisiner les 300 millions d’euros ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com