×
5 356
Fashion Jobs
Publié le
7 nov. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Warnaco sauvegarde ses marges

Publié le
7 nov. 2012

Comme de nombreux groupes américains, Warnaco, licencié monde de Calvin Klein Jeans et Underwear, subit l’impact de taux de change défavorables. Sur son troisième trimestre 2012, clos fin septembre, le groupe, qui compte aussi les marques Speedo, Olga, Chaps ou Warner’s dans son portefeuille, affichait un chiffre d’affaires à taux de change constant semblable à celui présenté un an plus tôt. Mais avec les taux de change actuels, la marque voit celui-ci reculer de 5% à 611 millions de dollars US (477 millions d’euros).


Le chiffre d'affaires de la branche bain de Warnaco progresse, mais pas sa rentabilité. Visuel Speedo


Mais après avoir drastiquement réduit ses coûts de matières premières et ses charges, Warnaco voit son résultat opérationnel passer de 65 à 67 millions de dollars. Le groupe, qui avait perdu la licence CK de Calvin Klein au printemps dernier, a notamment réorganisé sa structure européenne en juillet, supprimant ses structures italiennes pour regrouper ses équipes à Londres.
"Notre troisième trimestre reflète les efforts de notre équipe pour diriger avec efficience notre activité mondiale, explique ainsi Helen McCluskey, PDG du groupe. Le développement de notre marge brute et notre discipline budgétaire ont plus qu’effacé la baisse de notre chiffre d’affaires net causée en premier lieu par l’impact des taux de change et les spécificités macro économiques".

La dirigeante, nouveau membre du conseil d’administration de PVH Corp qui a racheté Warnaco la semaine dernière, précise toutefois que "A l’international, les ventes en dollars constants ont légèrement progressé, portées par les croissances de l’Amérique Latine et de l’Asie malgré un léger déclin de l’Europe. Mais nous voyons quelques progrès en Europe où notre volet de vente directe au consommateur a progressé de 6%, en dollars constants, avec des ventes en magasins en progrès sur le trimestre".

Côté segments, le bain, avec Speedo, tire son épingle du jeu en termes de chiffre d’affaires: 42 millions de dollars en croissance de près de 7%. PVH Corp a notamment précisé qu’il ne souhaitait pas se séparer de la licence pour l’instant. Les branches majeures de Warnaco, le sportswear et sous-vêtements connaissent respectivement des replis de plus ou moins 6% à 337 et 232 millions de dollars.

Par contre, côté résultat opérationnel, celui des maillots de bain recule d’1% et le segment se situe dans le négatif d’un demi-million de dollars. Le volet sous-vêtements connaît lui une progression de près de 18% à 41 millions. Pour le sportswear, c’est une croissance de près de 9% à 29 millions de dollars.
Pour l’ensemble de l’année 2012, le groupe table sur une stagnation voire un repli de 2% de son chiffre d’affaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com