×
5 861
Fashion Jobs
PETIT BATEAU
CDI - Responsable Ressources Humaines Industrie H/F - Petit Bateau
CDI · TROYES
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Grand Nord H/F
CDI · LILLE
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Paris / Idf
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet E-Commerce
CDI · SIGNES
MAISON KITSUNÉ
Juriste Droit Commerce International (pi, Contrats, Distribution) H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Trésorier Groupe H/F
CDI · PARIS
CAMAÏEU
Chargé de CRM H/F
CDI · PARIS
LAGARDÈRE TRAVEL RETAIL DUTY FREE GLOBAL BOUTIQUES
Chargé de Digitalisation Retail H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
FORD MODEL MANAGEMENT
Art Department
CDI · PARIS
LE PETIT SOUK
Chef de Produit Senior (H/F)
CDI · LILLE
SPARTOO.COM
Responsable Communication - H/F
CDI · GRENOBLE
CONFIDENTIEL
Pharmaciens H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Marketing Commercial et Services Réseau H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Commercial Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Responsable Commercial France jb Martin / Christian Pellet - H/F
CDI · PARIS
CLAUDIE PIERLOT
Responsable Industrialisation et Qualité Façon H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Responsable Des Marques jb Martin / Christian Pellet - H/F
CDI · GRENOBLE
CONFIDENTIEL
Responsable Logistique (H/F)
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Lyon (69) H/F
CDI · LYON
EDEN PARK
Coordinateur Export (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE BEAUMANOIR
Directeur(Trice) Regional(e) (H/F)
CDI · ANGERS
ERIC BOMPARD
Business Analyst H/F - CDI
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
26 sept. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Who’s Next de retour en septembre : des réactions positives et des nuances

Publié le
26 sept. 2014

Le salon Who’s Next avait fait le choix de s’avancer en juillet pour se faire plus international. Le voilà qui reviendra en 2015 à ses dates initiales de septembre pour les collections printemps-été. L’objectif : faire repartir la fréquentation à la hausse, quand le visitorat étranger n’a pas pu compenser la baisse du visitorat français. Un choix entériné par un sondage réalisé par les équipes de WSN auprès des exposants et visiteurs qui est logiquement accueilli positivement, même si quelques réserves se sont exprimées.

Who's Next juillet 2013. Photo : Pixelformula.


« Clairement, ce passage en septembre est un bon signe pour la dynamique du salon. La même décision a plutôt bien réussi à Bijorhca ! » note Charlotte Cassegrain, agent de marques de prêt-à-porter et d’accessoires. « Pour nous, les chiffres se font pour moitié en juillet, certes, mais davantage sur rendez-vous, et pour l’autre moitié en septembre. Il était temps de prendre en compte la majorité des détaillants français. Je pense qu’il y aura plus d’actes d’achat de leur part à ces dates-là, que l’on pourra travailler plus efficacement » conclut-elle.
 
Loïc Legros, responsable commercial de Ventilo, approuve également : « ce changement de date est une très bonne idée pour essayer de remédier à la grosse baisse du visitorat, surtout français... La nouvelle est bien accueillie par nos clients, ils sont plus disponibles et ont surtout plus de visibilité sur leur budget à ce moment-là », explique-t-il.

Sans surprise, la nuance est clairement à chercher du côté des exposants internationaux ou des marques françaises très tournées vers l’international. “Le fait que Who’s Next change constamment ses dates est vraiment incroyable, l’écart avec les autres salons internationaux va vraiment être grand… » s’étonne ainsi Anna Camprodon, responsable commerciale de la marque féminine espagnole Nice Things. « Who’s Next recentre semble-t-il sa stratégie sur la France, mais il y a beaucoup d’autres pays que nous visions avec ce salon. Pour nous, septembre, c’est trop tard. Beaucoup de marques internationales ont clos leur campagne de vente à la fin août, donc les acheteurs auront déjà bien entamé leurs budgets. Je pense vraiment que cela va affecter notre chiffre d’affaires sur le salon… »
 
Un exposant français du Fame partage ce constat d’un choix au détriment de l’export et se fait plus sévère encore : “Vu la morosité actuelle du marché français, se concentrer sur lui seulement me parait une stratégie risquée. Si les organisateurs le font, c’est que j’imagine qu’ils savent ce qu’ils font…”. “Moi ça ne changera pas ma stratégie. A partir du moment où on veut vendre à l’international et qu’on est présent sur d’autres salons, on doit de toutes façons être prêt en juillet. On avait fait cet effort de modifier notre timing en fonction des nouvelles dates avancées, maintenant que nous avons réussi à nous caler dans le calendrier international, nous n’allons pas revenir en arrière… »

Le retour en arrière, Bijorhca, l’a pourtant déjà fait. Le salon international de la bijouterie précieuse et fantaisie organisé par Reed s’est ainsi tenu du 5 au 8 septembre derniers. « Nous étions déjà très contents de notre première édition seuls en septembre à la Porte de Versailles. Avec l’arrivée de Who’s Next on espère donc faire un carton. Cela va créer des synergies », se réjouit Richard Martin, le directeur adjoint et directeur artistique de Bijorhca.

Il poursuit : « C’est une décision qui relève du bon sens même si elle est peut-être plus difficile à prendre pour le Who’s Next qui, contrairement à nous, réuni plusieurs univers différents ».

Et donc plusieurs aspirations parfois difficiles à concilier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com