×
6 627
Fashion Jobs
DAMART
Responsable E-Commerce - H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Controleur de Gestion (F/H)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Flagship Paris Champs Elysées - CDI
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Rosny Sous Bois - CDI
CDI · ROSNY-SOUS-BOIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - la Défense - CDI
CDI · LA DÉFENSE
LFP EMPLOI MODE
Responsable d'Atelier de Sacoches à Courrier
CDI · DRANCY
LANVIN
Vip&PR Manager
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Responsable Trafic et Acquisition F/H
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Animateur Régional F/H/n
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Chef (fe) de Projet Architecture Retail Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Paie et Adp Maison de Luxe
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Responsable Marketing et Communication - Lead Generation Manager H/F
CDI · GOMETZ-LE-CHÂTEL
GROUPE BEAUMANOIR
Controleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · SAINT-MALO
PRESCRIPTION LAB
Responsable Marketing et Business Développement E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
P.LAB BEAUTY
Chargé(e) de Développement Commercial - p.Lab Beauty
CDI · LEVALLOIS-PERRET
EMINENCE SAS
Chef de Projet E-CRM
CDI · AIMARGUES
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · LILLE
KARA
Chef de Projet Événementiel Anglais H/F
CDI · PARIS
MARINE SERRE
Directeur(Ice) de Production & Qualité
CDI · PARIS
Publié le
10 juil. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Who’s Next : la chute du visitorat s’est accélérée

Publié le
10 juil. 2014

Comment redresser la barre ? C’est la question posée après une dernière édition de Who’s Next marquée par un franc recul du visitorat. Le salon parisien, qui s’est tenu du 4 au 7 juillet, a ainsi vu son visitorat français (comptant pour 62% du total) chuter de 18%, affichant 22 730 visites au compteur, au lieu de 27 872 en juillet 2013.

Le contingent international a malheureusement aussi connu une trajectoire descendante, avec 14 080 visites, soit une baisse de 15% environ. Une satisfaction parmi les chiffres relevés par les organisateurs : une progression notable du visitorat asiatique, avec 2 554 visiteurs, un record pour une édition estivale.

Le hall Fame en juillet 2014. Photo: Who's Next.


Mais une mauvaise performance globale qui confirme les évolutions négatives de l’édition estivale depuis la fusion entre Prêt-à-Porter Paris et Who’s Next et l’avancement des dates de septembre à juillet. En juillet 2012, Who’s Next annonçait au total 47 067 visites du salon, contre 36 810 en juillet 2014. Une érosion très nette naturellement ressentie par les exposants qui, au-delà du contexte économique évidemment prédominant, s’interrogent pour certains sur le modèle généraliste du salon, ou encore sur sa place dans le calendrier. Xavier Clergerie lui-même, cofondateur de Who's Next, admet aussi que ces chiffres sont troublants et l'interpellent.

En s’avançant en juillet en 2012, contre l’avis de certains détaillants français gênés par la superposition avec la période de soldes, Who’s Next avait fait le pari de devenir plus international. Malheureusement, force est de constater que deux ans plus tard, la progression attendue du côté des étrangers n’est pas intervenue (17 000 visites à l’été 2012, 14080 à l’été 2014), et n’a donc pas pu compenser le recul des Français. Bien évidemment, l’ensemble des salons européens est confronté à une conjoncture difficile, mais à des degrés divers, selon les marchés visés et leur positionnement.

A l'échelle du Who’s Next même, l’édition estivale et l’édition hivernale ne connaissent pas le même sort. En évolution négative également, le salon de janvier a vu sa fréquentation baisser de 11% par rapport à janvier 2012, mais cette baisse est donc bien moins importante que celle constatée l’été. C’est donc cette édition qui préoccupe particulièrement les marques exposantes, pour laquelle certains ont manifesté une envie de changement, pour insuffler une nouvelle dynamique.

Faut-il imaginer, à l’instar du Bread & Butter qui tente de remobiliser avec un retour prochain à Barcelone, un changement de lieu, un changement de forme ? Faut-il imaginer un nouveau modèle qui permette de mieux répondre aux problématiques des différents secteurs et plus une seule approche généraliste ?

Lors de cette dernière édition, le hall plus haut de gamme qui rassemblait les univers Fame et Première Classe a par exemple été mieux loti que les autres, parvenant peut-être à mieux capter la clientèle étrangère en quête de ce type de produits quand elle vient à Paris.

Une constatation faite également par Xavier Clergerie: "Les secteurs créatifs ont mieux marché", souligne-t-il, avec des visiteurs déterminés à s'engager sur des achats".

Les halls Who’s Next Ready-to-Wear et Who’s Next Accessories, plus "cœur de marché", ont ainsi été les plus confrontés à la baisse de fréquentation.

L’accessoire, qui avait changé de hall pour s’installer au 5, à l’entrée du parc des Expositions, sera d’ailleurs l’objet d’un nouveau petit salon dit "complémentaire" par WSN Développement. Baptisé "Maro & Go", il se déroulera du 14 au 16 septembre, toujours à la Porte de Versailles, et selon le souhait du communiqué de Who’s Next, pourrait être l’occasion pour les exposants de ce secteur de "confirmer leurs objectifs de vente" plus tard dans la saison.

Une piste vers une fragmentation en petits salons ou une solution "au cas par cas", plus vraisemblablement, ne s’adressant qu’aux exposants de l’accessoire et pas du prêt-à-porter?

Xavier Clergerie n'entend pas prendre de décision trop rapide. Il annonce une consultation sous forme d'enquête avant de dégager la stratégie à mener.

La prochaine édition de Who’s Next du 23 au 26 janvier 2015 devait déjà être importante, puisqu’elle marquera les vingt ans du salon. Elle sera donc, dans ce contexte compliqué, également très observée sur le plan conjoncturel.

Anaïs Lerévérend (avec Jean-Paul Leroy)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com