×
Publicités
Publié le
21 févr. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Wolverine Worldwide en phase d’assimilation de PLG

Publié le
21 févr. 2013

En 2012, Wolverine Worldwide (Sebago, Merrell, Patagonia, Cat...) établit son nouveau record de chiffre d’affaires. Celui-ci enregistre une hausse de plus de 16% par rapport à 2011 à 1,6 milliard de dollars US (1,2 milliard d’euros). Le groupe américain, spécialiste de la chaussure a été bien aidé par l’apport de 219 millions de Performance-Lifestyle Group (division de Collective Brands), dont l’acquisition, pour 1,25 milliard de dollars, a été finalisée au dernier trimestre 2012. A périmètre comparable, la progression de Wolverine est inférieure à 1% et se fixe à 1,4 million de dollars.

WWW enregistre un chiffre d'affaires record pour la troisième année consécutive. Visuel Wolverine.


Ainsi, les ventes des segments outdoor et Lifestyle sont en légers reculs de plus d'1% respectivement à 545 et 203 millions de dollars. Le volet Heritage, avec 503 millions, progresse de près d’1%. Ce sont les activités "retail" et licences qui permettent au groupe de progresser.
"L’année 2012 marque un palier. C’est à la fois le troisième exercice record d'affilé et la validation de l’acquisition des quatre marques de PLG (Sperry Top-Sider, Saucony, Stride Rite et Keds), explique dans un communiqué Blake Krueger, président du conseil d’administration et PDG. Avec l’application de nos initiatives de croissance à l’international et l’expansion de notre plateforme de relation directe au consommateur, nous avons enregistré une activité solide dans un environnement mondial chahuté. Le marché américain s’est affirmé comme un contributeur important de notre activité consolidée avec plusieurs marques enregistrant une croissance à deux chiffres. Ce marché a aidé à faire face aux vents contraires en Europe et dans une moindre mesure, au Canada".

Objectif 2,7 milliards de CA en 2013
En prime de la situation économique, le groupe a dû débuter l’intégration des marques de PLG. Ainsi, ses marges brutes et opérationnelles se sont sérieusement érodées, passant respectivement de 39,5 à 38,3% et de 12,1 à 6,9%. Le résultat opérationnel du groupe se fixe ainsi à près de 114 millions de dollars pour 2012.
"Nous comptons finaliser l’intégration complète des marques de PLG durant l’exercice 2013, explique Don Grimes, le directeur financier du groupe. Après cela nous devrions commencer à réaliser des progrès dans notre efficience opérationnelle".

Pour 2013, le groupe table sur un chiffre d’affaires total compris entre 2,7 et 2,8 milliards, soit une croissance de 7 à 10% par rapport aux résultats cumulés de Wolverine et des marques de PLG en 2012. Son Ebitda pourrait se fixer entre 330 et 345 millions contre près de 221 en 2012. Cette progression, le groupe entend la réaliser sur les Etats-Unis, l’Amérique Latine et l’Asie Pacifique, mais s’attend à une nouvelle année délicate en Europe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com