×
Publicités
Publié le
29 nov. 2016
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

WP Lavori in Corso reprend la maison mère de Woolrich

Publié le
29 nov. 2016

Woolrich veut accélérer son développement international. Pour se donner les moyens de ses ambitions, la plus ancienne marque outdoor américaine, fondée en 1831, et son licencié sur l'Europe et l'Asie, la structure Woolrich Europe, qui appartient au groupe italien Lavori in Corso, unissent leurs forces. Leurs activités sont fusionnées dans une nouvelle entité nommée Woolrich International, basée à Londres. Celle-ci prend ainsi en charge l'intégralité des activités industrielles des droits des marques marques Woolrich et de Woolrich John Rich & Bros, la ligne urbaine premium imaginée par l'équipe italienne, et du réseau de distribution.

La ligne Woolrich John Rich & Bros au coeur du plan stratégique de la nouvelle entité - Woolrich Europe


Cristina Calori, PDG de WP Lavori in Corso et de Woolrich Europe, dirigera la nouvelle organisation avec le rôle de présidente de Woolrich International. Paul Corinaldesi occupe le poste de directeur général (CEO). Andrea Cane, directeur de la création de Woolrich Europe, sera nommé directeur mondial de la création, responsable de toutes les collections de Woolrich et de l'image de la marque. Nicholas Brayton, descendant de la septième génération du fondateur, John Rich, demeurant président de Woolrich Inc., responsable du marché nord-américain.

Si les détails de l'accord ne sont pas précisés, WP Lavori in Corso contrôlera la nouvelle société et inclura dans sa consolidation, tandis que la famille Rich continuera à détenir une part importante. « Il s'agit du point culminant d'un voyage de 32 années de collaboration et de respect mutuel entre les familles Woolrich et Lavori in Corso, explique la présidente de la nouvelle structure. L'objectif est d'augmenter et d'accélérer la croissance de la marque Woolrich au niveau mondial. »

Woolrich International aura donc son siège à Londres, mais aussi des bureaux opérationnels à New York, dans les locaux historiques de la marque en Pennsylvanie, à Bologne et Milan. La nouvelle société emploiera un total de 300 personnes et prévoit de clôturer l'exercice 2016 avec un chiffre d'affaires de 170 millions d'euros. Elle vise une croissance annuelle moyenne de 12 % sur la période 2017-2020 et annonce une prévision de chiffre d'affaires de 266 millions d'euros d'ici 2020, avec 500 personnes. Cette expansion est soutenue par un investissement d'environ 45 millions d'euros, dans le but d'atteindre un total de plus de 60 magasins.

Intérieur de la première boutique belge de la marque à Anvers - Woolrich Europe


Aujourd'hui, la marque compte un réseau de 25 magasins et une présence dans 45 pays, notamment via la ligne Woolrich John Rich & Bros, qui a encore récemment ouvert à Anvers, Courmayeur et Trente, et apparaît centrale dans ce plan. Le plan stratégique devrait permettre un développement plus complet grâce à l'investissement dans le marketing, l'expansion du réseau de vente directe de l'e-commerce et la signature de nouveaux partenariats avec des chaînes de détaillants qualifiés. En parallèle, la direction compte aussi apporter un nouveau plan de développement complet de la ligne Woolrich Outdoor. Elle vise aussi une offensive sur la région de la Chine à travers la création d'une entreprise. Enfin, elle souhaite exploiter le potentiel de son unité de production américaine Woolen Mill (Woolrich PA), l'un des plus anciens sites de production de laine américains encore actifs, dédié à la production de tissus et couvertures Made in USA.

Une fois ce plan stratégique déployé sur les quatre prochaines années, l'équipe de Cristina Calori envisage d'introduire Woolrich International en Bourse afin d'épauler une seconde phase de croissance visant les marchés émergents les plus attractifs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com