×
Publicités
Publié le
9 avr. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Yang Li ouvre son capital au fonds CLCC

Publié le
9 avr. 2015

Yang Li compte un nouvel actionnaire. Le jeune styliste d’origine chinoise, nouvelle valeur montante dans l’actuel panorama de la mode, a cédé une part minoritaire de son capital à CLCC SA, une société d’investissement basée au Luxembourg détenue par l’industriel belge Christian Cigrang, révèle WWD. Ni la dimension de la participation, ni le montant de l’opération n’ont été divulgués.


Yang Li en septembre 2014 à Paris - (Photo: PixelFormula)


Finaliste de la première édition du LVMH Prize l’an dernier, Yang Li est considéré comme l’un des noms émergents les plus excitants du moment. Né à Pékin, le jeune designer a quitté la Chine dès l’âge de 10 ans pour s’installer en Australie avec sa famille. Vers vingt ans, il part à Londres, où il intègre le prestigieux Central Saint Martins College, qu’il laisse pour rejoindre Raf Simons (actuel directeur artistique de Dior) dans son studio à Anvers.

En 2011, âgé de 23 ans, Yang Li revient à Londres et lance sa propre marque de prêt-à-porter pour femme et homme. Depuis mars 2013, il défile à Paris avec sa ligne féminine. Son luxe « cool » au style minimaliste romantique teinté d’une touche punk et d’inspiration sportive (le styliste est un passionné de basket) séduit les boutiques pointues, de Dover Street Market à 10 Corso Como, ainsi que les rédactrices de mode.   

Et désormais aussi les investisseurs. Active dans le domaine maritime à travers la société Cobelfret, la famille Cigrang, l’une des plus riches de Belgique, a diversifié ses investissements ces dernières années via la société d’investissement CLdN basée au Luxembourg, dont CLCC est la division fashion.

L’industriel Christian Wijnants a soutenu Raf Simons à ses débuts, et ce dernier pourrait très bien avoir joué les intermédiaires avec Yang Li. Avec CLCC, le magnat a également investi en 2014 dans les deux marques belges A.F. Vandevorst et Christian Wijnants.

Selon WWD, il détient aussi des participations dans la marque de bijoux basée à Bruxelles, Kim Mee Hye, dans le label de chaussures WeberHodelFeder, ainsi que dans le site e-commerce de luxe Crest & Co.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com