×
Publicités
Publié le
27 nov. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Yulia Yanina, créatrice de la Maison russe Yanina Couture : "Un défilé, c’est comme un examen que l’on passe deux fois par an"

Publié le
27 nov. 2015

La Maison russe Yanina Couture, installée depuis 20 ans à Moscou et dirigée par la créatrice Yulia, s’illustre dans la couture et depuis quelques années a décliné son style et son univers dans une ligne de prêt-à-porter haut de gamme. Yulia, qui défile en marge de la Fashion Week parisienne haute couture depuis cinq ans, de passage à Paris, s’est confiée à FashionMag lors d’une interview.


Yulia Yanina, la créatrice de la Maison Yanina Couture


FashionMag : Quel est votre type de clientèle ? 

Yulia Yanina : Mes clientes sont principalement russes, mais elles viennent aussi des Etats-Unis, de Suisse, de France, de Monaco, du Qatar, d’Arabie saoudite.

FM : Défiler à Paris au moment de la Fashion Week consacrée à la haute couture, était-ce important pour vous ?

YY : J’ai commencé par défiler à Rome lors de la semaine de la « Alta Moda » car j’ai été invitée par la maire-adjointe de la ville. L’accueil a été très chaleureux. C’est à la suite de mon défilé à la Villa Abamelek (la résidence des ambassadeurs russes) que j’ai osé défiler à Paris (Ndlr, en off, parallèlement à la fashion week Haute Couture, une catégorie où elle n'a jamais été admise).

F.M : Avez-vous vu une évolution, des différences sur le marché russe depuis la crise ?

YY :
Oui, cela a impacté une partie de notre clientèle, néanmoins elles continuent de venir chez nous et on essaye de s'arranger.

F.M : Pourquoi avez-vous lancé une ligne de prêt-à-porter de luxe ?

YY : J'ai deux jeunes filles qui m'ont inspiré. Avec cette ligne de prêt-à-porter, je souhaitais rajeunir l'image de ma Maison et ainsi conquérir de nouvelles clientes.

FM : Votre Maison a-t-elle connu une évolution en termes de reconnaissance, de commandes, depuis votre arrivée à Paris ? 

YY : Un défilé, c’est comme un examen que l’on passe deux fois par an. A chaque saison, il faut confirmer son statut pour passer à l’étape suivante. Sinon, on stagne. Cela m’a permis d’avoir une plus grande renommée et plus de contacts. Je n’aime pas les gens qui jugent sans connaître le métier. Les journalistes français, eux, sont droits et objectifs, ils sont professionnels et je leur fais confiance.

par Lucile Deprez et Daliya Galieva

Yanina Couture défilera à l’Hôtel Westin le 26 janvier 2016  en marge donc de la nouvelle édition de la Fashion Week Haute Couture parisienne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com