×
Publicités

Digital Talks Première Vision : " Comment les DNVB réagissent face à la pandémie de Covid-19"

Publié le
16 sept. 2020
Partager
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ces 15 et 16 septembre, le salon Première VIsion a initié son salon en ligne, renforçant sa proposition d'une série de conférences digitales sur Les demains de la mode, dont FashionNetwork est partenaire. Ces échanges donnent à voir les évolutions de la mode et du textile dans une industrie marquée par les contrecoups de la pandémie de Covid-19.

Dans ce Digital Talk, la parole est au DNVB, ces marques nées sur le net et qui maîtrisent à la fois leur conception, leur communication et leur distribution. Les cofondatrices de trois labels, Julia Faure pour la marque masculine Loom, Charlotte Dereux de Patine et Astrid Legmann de Mister K., détaillent l'impact du confinement du printemps dernier sur leur activité et leur label. Lancées toutes trois il y a moins de trois ans, les marques ont dû s'adapter et  s'organiser mais aussi expliquer la situation à leurs communautés.


Digital Talk Première Vision sur l'impact de la pandémie sur les DNVB



Passé le confinement, les clients ont-ils été sensibles à leur démarche écoresponsable et leur approche en transparence? Quelles ont été les difficultés de relation avec leurs prestataires et leurs fournisseurs? Et en tant que DNVB, avec un modèle différent des marques conventionnelles, quelles sont leurs attentes vis à vis du sourcing et de leurs partenaires industriels?

Une conférence tournée vers l'avenir qui montre que ce monde post Covid-19 est aussi source de projets forts et générateur d'énergies nouvelles.


 

© 2020 Première Vision en partenariat avec FashionNetwork.com