×
Accueil > Vidéos > Insider - Prabal Gurung : sa lettre d'amour à New York

Insider - Prabal Gurung : sa lettre d'amour à New York

access_time 00:03:12

Prabal gurung sa lettre d'amour à new yorkcollection automne/hiver 2021/22interview de prabal gurung :bonjour tout le monde, je suis prabal gurung, en direct de mon studio à new york, il neige un peu dehors, mais on est bien au chaud et entourés de couleurs à l’intérieur. c’est la nouvelle norme pour nous tous et je suis ravi qu’on puisse, au moins, être en contact. j’habite juste à côté de washington square park, où toutes les dernières manifestations se se sont déroulées et j’ai décidé de rester à new york, parce que je savais que l’histoire était en train de se faire. je savais qu’individuellement, on peut avoir nos propres conversations, mais collectivement on peut faire une révolution. et je me suis rendu compte que je voulais en faire partie. new york est ma saint valentin, la ville que j’aime le plus parce que ce n’est pas seulement son architecture et son histoire, mais c’est aussi grâce aux gens qui habitent ici, les rêveurs, les marginaux, les artistes, les créatifs. parce qu’en fin de compte, ce qui fait vibrer new york, ce qui lui donne son cœur et son âme, ce sont les artistes et les créatifs.en habitant à new york depuis 20 ans, le noir et le blanc sont devenus l’uniforme. mais mes racines viennent du népal et de l’inde, et là-bas, le rose et le rouge signifient un renouveau, une couleur de bon augure pour un nouveau départ et j’ai voulu ajouter ces couleurs vives. ces couleurs racontent aussi une histoire sur la personne qui la porte.est-ce une fille ou un garçon ? quelle période palpitante, quand la couleur et les objets inanimés comme les vêtements ne se confrontent plus à une norme de genre. et c’est ce que j’ai voulu célébrer et en plus, comme imprimé de la saison, j’ai choisi des fleurs, des bodégas rose. c’est une approche et un savoir-faire couture mais cette fois-ci, j’ai voulu que les robes de cocktail ou les chemisiers sculptées normalement en satin, soient faits dans ce que l'on considère comme tissus modestes c’est-à-dire du coton ou du jersey. donc cela a l’air habillé, mais quand vous touchez, en fait, c’est du coton. alors il y a un niveau de familiarité, de confort et d’aisance. de tout mon cœur, j’espère que cette collection apporte de la joie, et vous fait ressentir ce que j’ai ressenti cet été : de l’espoir, de l’optimisme et du bonheur. j’espère vous voir bientôt en vrai. prenez soin de vous. musique issue du film de prabal gurung (n'utiliser que dans le contexte de paris fashion week, sous couvert du droit à l'information)