×
Accueil > Vidéos > R-Evolution Green - Le succès du seconde main de luxe

R-Evolution Green - Le succès du seconde main de luxe

access_time 00:03:04

interview beverly sonegofondatrice de monograma l'époque, quand on achetait seconde main, il y avait un petit côté honteux.on achetait parce qu'on voulait faire une bonne affaire, mais on n'allait pas du tout le revendiquer.aujourd'hui, acheter seconde main, c'est pointu.les dernières études le montrentaux états-unis le marchéde la fripe pourrait dépasser celuide la fast fashion d'ici 2028une croissance estiméede 15% à 20% par anles 5 prochaines annéesles plateformesde revente connaissent unvif succèsvinted compte plus de37 millions de membresdébut 2021côte luxealors que keringinvestit 178 millionsd'euros dans vestiaire collectivevide dressing, collectorsquare ou encoremonogram cartonnent !on va revendiquer un achat seconde main en disant : "j'ai trouvé ce produit là, regardez comme il est beau" et même un investissement écoresponsable de cet achat, avec un côté un petit peu smart et en même temps, ce côté pointu de se dire "je n'ai pas le sac de tout le monde". donc il y a un petit côté unique.monogram joue lacarte du service haut de gamme avec unshowroom dans le triangle d'or à pariscoursier à dispositionservice à domicileet plus d'un contenuéditorial créatif et misen scènequi sont les clients ?on a une clientèle très vaste, on peut avoir une adolescente qui s'achète sa première paire de louboutin chez nous, comme une femme plus mûre de 60 /70 ans, qui est à la recherche d'un sac, elle ne l'a pas trouvé en boutique, qui n'est plus disponible, ou alors un iconique qu'elle va trouver un bon prix.de toute façon, l'idée du bon prix et du bon sac, c'est quelque chose qui revient, qui est transgénérationnel. donc on essaie d'avoir la meilleure offre, la plus qualitative possible.mais que vient-on chercher ?donc, le coeur de l'offre, c'est la maroquinerie, avec plus de 70% de nos produits qui sont du sac à main. beaucoup de bijoux et nous avons lancé il y a à peu près un an, toute la partie horlogerie-joaillerie, qui est une partie en plein développement. le prêt-à-porter, quelque chose qui est très tendance aussi. mais nous sommes, au même titre que pour le soulier, extrêmement sélectifs. soit du vintage au niveau prêt à porter, avec des vestes chanel iconiques comme des vestes en tweed ou alors des t-shirts et des sweats très, très branchés, de collection quasiment actuelles.quelles sont les marques plébiscitées ?saint laurent, gucci, vuitton, prada, chanel, hermès, céline, etc. avec des marques qui vont aller se greffer, comme du stella mccartney, du jacquemus, évidemment, du fendi et d'autres marques, un peu plus niches. en tout cas, une chose est sûre, c'est que je suis la meilleure cliente de monogram, puisque j'achète régulièrement mais je revends tout aussi régulièrement. donc ça, c'est une force.nos clientes sont un petit peu comme moi, elles ont compris ce système d'écoresponsabilité et elles prennent plaisir à acheter, porter, se lasser et revendre.musique libre de droit : coke and patron by c4 kaboom